Type de projet : Isolation thermique

isolation thermique

L’isolation écologique

Lorsqu’un particulier veut réduire la consommation d’énergie de son logement et par conséquent sa facture de chauffage, 1er poste de consommation énergétique dans l’habitat ancien, son premier réflexe est de penser au type d’énergie qu’il utilise et de vouloir changer des équipements visiblement vétustes de son habitation (chaudière, fenêtre…).

Or il est bon de rappeler que l’investissement le plus rentable sera toujours l’isolation thermique.

Mais quelles devront être les priorités de l’isolation ?

Les priorités de l’isolation thermique

isolation thermique bâtiment
Répartition de l’isolation thermique d’une maison

Isolation des combles

Les combles est la surface d’une maison représentant potentiellement le plus de déperditions thermiques. L’isolation des combles est donc un investissement indispensable à votre confort : en hiver, l’isolation thermique limite les fuites de chaleur, en été, elle limite l’échauffement de l’air intérieur de l’habitat. Ainsi, qu’il s’agisse de combles aménagés ou de combles perdus , l’isolation thermique est le moyen le plus rapide pour gagner en confort et en économie d’énergie . En construction comme en rénovation, soigner l’isolation des combles doit être une priorité.

Isolation des murs par l’intérieur

Avec 16% des déperditions de chaleur qui passent par les murs, l’isolation des murs est la deuxième priorité en rénovation après l’isolation de la toiture. Les caractéristiques techniques de l’isolant sont déterminantes pour garantir la qualité de l’isolation des murs dans le temps (éviter le tassement) et assurer la satisfaction de l’occupant (confort, espace habitable et économies d’énergie).

Divers matériaux  d’isolation possibles :

  • Laine de verre
  • Laine de roche
  • Laine de bois
  • Ouate de cellulose

Plusieurs procédés d’isolation envisageables :

  • Insufflation
  • Déroulé

Isolation des murs par l’extérieur

L’isolation thermique par l’extérieur consiste à placer la couche d’isolant (polystyrène expansé ou autre isolant) et les différentes couches de matériaux de parements (enduit minéral ou organique, PVC, bois, pierre, etc.) sur les murs extérieurs d’un bâtiment. L’enveloppe thermique ainsi constituée  apporte un haut de niveau de performance thermique en supprimant les ponts thermiques responsables de déperditions de chaleur.

Isolation de la toiture par l’extérieur

Le sarking, ou isolation continu, est un procédé d’isolation de la toiture par l’extérieur qui est rapide à mettre en place et à poser. L’idée est de faire une isolation par l’extérieur grâce à un « second toit ». En réalité, on rehausse la toiture en disposant l’isolant sous le toit.

La technique du sarking permet de garder la surface sous la toiture et donc de pouvoir aménager ses combles, contrairement à une isolation des combles classique, qui elle, empiète sur les mètres carrés disponibles sous-toiture.

 

Plusieurs solutions sont possibles en fonction de votre projet ou de votre  habitation, n’hésitez pas à nous contacter afin que l’on se rencontre et que l’on échange de vives voix.

De plus, des crédits d’impôts sont possibles.